PANINI « ROAD TO UEFA EURO 2020 ADRENALYN XL » : avis subjectif

(PHOTOS PERSONNELLES A VENIR PROCHAINEMENT)

En cette année impaire, sans grande compétition internationale (tout du moins pour le football masculin), PANINI propose la collection ROAD TO UEFA EURO 2020 sur le même principe que les précédentes, les plus récentes étant ROAD TO UEFA EURO 2016 et ROAD TO FIFA WORLD CUP 2018.

Le contenu

Il s’agit d’une sélection des “principaux” pays (vingt-cinq retenus par Panini) participant aux éliminatoires de la compétition qui se déroulera l’année prochaine dans douze villes européennes. En effet, l’UEFA souhaitant célébrer le soixantième anniversaire de l’Euro de manière particulière, il n’y aura pas un seul pays hôte mais plusieurs.

On constate le retour de nations absentes des précédentes collections, notamment faute de qualification, comme l’Ecosse, la Grèce, l’Italie, la Norvège ou encore les Pays-Bas.

Chaque équipe, dont le gardien de but, est présentée à travers une page de neuf cartes TEAM MATE. On retrouve d’autres membres de cette équipe parmi les séries spéciales qui suivent : FANS’ FAVOURITE (numérotées de 235 à 279 avec deux joueurs par pays) et RISING STAR (numérotées de 280 à 297).

Ainsi, à titre d’exemple, Lucas HERNANDEZ et Blaise MATUIDI ne sont pas représentés par une carte de base mais font partie de la série FANS’ FAVOURITE. Ils viennent donc compléter le onze des Bleus.

La catégorie RISING STAR, comme son nom l’indique, concerne les étoiles montantes du football, soit de jeunes talents emplis de promesses footballistiques… l’Anglais Jadon SANCHO ou le Néerlandais Frenkie DE JONG pour ne citer qu’eux.

La collection se poursuit par la traditionnelle série POWER-UP, présentant les meilleurs gardiens de but (9 cartes GOAL STOPPER) et joueurs de champ (9 DEFENSIVE ROCK, 18 KEY PLAYER et 18 GAME CHANGER).

Enfin, la nouvelle Ligue des Nations est mise à l’honneur sur une double-page. On retrouve les quatre finalistes de chacune des quatre ligues ainsi que deux cartes officielles, le logo et le trophée. C’est l’occasion d’obtenir un visuel de pays rarement cités dans les collections, comme la Serbie, la Géorgie, etc.

Notons que le classeur s’ouvre, comme souvent, sur les cartes rares de la collection. Outre l’invincible, on peut espérer remplir cette première page avec 5 TOP MASTER et 3 UEFA EURO EXPERT.

Les cartes

La série TEAM MATE présentant les équipes est sobre mais réussie, avec un élégant cadre blanc. Un faux stade Panini, avec tribune et pelouse en image numérique, constitue le fond, comme pour les collections ADRENALYN XL FIFA 365.

Les autres cartes sont travaillées, la plupart avec des effets colorés ou métallisés.

On peut d’ailleurs regretter ce trop-plein d’infographie qui efface le charme d’une « vraie » photo. Il n’y a pas un seul espace de pelouse naturelle sur les cartes, hormis les plastifiées UEFA NATIONS LEAGUE en fin de classeur. Cette remarque est valable pour la plupart des collections de football sorties ces dernières années. Dommage.

Les –

  • Tout d’abord, le prix… Depuis la collection de cartes ADRENALYN XL FIFA WORLD CUP RUSSIA 2018, une pochette coûte 1,50 € contre 1,00 € auparavant. L’augmentation est bien trop importante et brutale. Les collections de cartes vont bientôt devenir un produit de luxe.

  • Autre effet négatif, une pochette contient seulement une carte spéciale pour cinq de base. On se retrouve rapidement avec de nombreux doublons et une grande difficulté à compléter 100 % du classeur.

Les +

  • Puisque j’abordais le prix, il faut tout de même souligner que Panini propose, à travers son service en ligne de commande des numéros manquants, la carte rare à 1,50 € au lieu de 3,00 € précédemment. Et dans un élan de grande bonté, l’éditeur permet désormais d’acheter deux cartes rares manquantes, au lieu d’une seule, par commande.

  • Visuellement et techniquement les cartes sont très réussies. Si vous avez l’habitude de la collection annuelle ADRENALYN XL FIFA 365, l’édition ROAD TO UEFA EURO 2020 est classique mais reste efficace.

 

Bilan

3

La collection en elle-même méritait sans doute la note de 4 sur 5. J’enlève un point à cause du budget nécessaire trop élevé. Et Panini devrait revoir sa politique de répartition des cartes spéciales dans les pochettes.

Accédez à la fiche signalétique de cette collection en cliquant ici